La dictée d’ELA à l’école communale de Sarolay à Argenteau

Le mardi 16 octobre, c’est dans une toute petite école communale appelé école Sarolay au-dessus de la Ville de Liège, que nous avons été accueillis par deux institutrices et les 3 classes de 4e, 5eet 6eannée primaire,  pour la lecture de la dictée d’ELA. Comme à son habitude notre parrain très actif Didier Boclinville était de la partie. Après la diffusion du DVD de sensibilisation d’ELA, Didier Boclinville s’en est donné à cœur joie pour lire tout le texte entier aux élèves. A prendre le temps de répéter lentement chaque mot si cela était nécessaire. La lecture terminée, les élèves si jeunes et si intelligents, à chacun leur tour nous ont posé leurs questions. Exemples : « Les personnes malades peuvent manger comme nous ? La madame qui est malade peut avoir des bébés ?… » Bien entendu nous y avons répondu avec plaisir. Après réflexion, les deux institutrices nous ont fait une proposition, une proposition touchante, car pour elles c’est leur devoir en tant qu’institutrice de faire connaître les Leucodystrophies, de sensibiliser les jeunes sur la différence, l’indifférence, et de faire connaître l’association ELA et surtout son combat de tous les jours. Leur proposition est d’organiser une action solidaire avec non pas les 3 classes mais avec toute l’école entière. Le 30 novembre prochain, nous en saurons plus, car nous sommes invités à la réunion St-Nicolas de l’école pour nous exposer leur projet. Donc la suite dans la prochaine revue.